Comment partir étudier à l’international ?

DOSSIER : ETUDIER A L ETRANGER

Partir étudier à l’étranger doit se préparer plusieurs mois à l’avance afin de bien choisir l’université et de monter un excellent dossier pour mettre toutes les chances de son côté.

Bien choisir l’établissement

Une fois le pays choisi, vous devez vous atteler à trouver l’université qui proposera votre cursus. Dans certains pays, les diplômes sont différents, et il faudra connaître les équivalences. Par exemple, aux États-Unis, pour obtenir une licence, il faut intégrer un College. Le master et le doctorat s’étudient, quant à eux, dans des Graduate Schools. Vous pouvez prendre rendez-vous avec la Commission Fulbright, si vous avez besoin d’éclaircir certains points.

Après avoir fait une liste exhaustive de toutes les écoles qui proposent votre diplôme, essayez de la réduire en comparant les prix et la qualité des établissements. Toutefois, il est préférable de choisir plusieurs universités plutôt qu’une seule afin de garantir vos chances de partir.

Monter un dossier

Après avoir choisi les établissements où vous souhaitez étudier, il va falloir préparer les dossiers d’inscription. La plupart des écoles ont un site internet où elles définissent les critères d’inscription afin que vous ayez connaissance de leurs exigences. Il est aussi possible d’effectuer une procédure d’inscription en ligne.

Chaque dossier demande généralement les mêmes papiers, comme un curriculum vitae et une lettre de motivation en anglais. Cette dernière est un texte d’une ou deux pages où vous vous présentez et justifiez votre choix de cursus et d’université.

Essayez de vous faire aider par votre professeur d’anglais afin que les écoles reçoivent une lettre compréhensible grâce à un anglais irréprochable. Il est également important que vous entreteniez de bonnes relations avec vos professeurs puisqu’ils devront également vous écrire des lettres de recommandation.

Sur votre curriculum vitae, vous devrez mentionner les équivalences de vos diplômes selon le pays. Il faut savoir que certaines universités peuvent vous demander de vous tourner vers des organismes privés pour valider la transcription en anglais de vos formations.

Enfin, le plus important reste les tests en anglais : TOEIC, IELTS ou encore TOEFL, que les universités exigeront. Il est essentiel de travailler pour obtenir une excellente note, car les établissements basent leur décision d’admission sur ce résultat.

L’admission dans l’université

Après avoir envoyé tous vos dossiers, il faudra attendre quelques semaines après la fin du délai d’inscription pour recevoir les premiers retours.

Certaines universités peuvent vous demander de payer une caution qui représente l’intégralité des frais de scolarité pour valider votre inscription. D’autres peuvent également vous demander les ressources financières que vous avez à disposition, ou un justificatif si vous êtes boursier(ère). Ce sera, pour elles, la garantie que vous avez une source de financement pour vos études.

Les frais de scolarité dans certains pays, comme aux États-Unis, sont onéreux. C’est pourquoi il est important de définir comment financer ses études avant de songer à partir.