Aller au contenu principal

Compte personnel d’activité

Mis en place depuis le 1er janvier 2017, le compte personnel d’activité (CPA) réunit l’ensemble des dispositifs existants en France pour se former, faire évoluer sa carrière ou faire du bénévolat. Il est donc important de bien connaître vos droits pour pouvoir utiliser ces différents outils à votre avantage.

Le principe du compte personnel d’activité

Le compte personnel d’activité désigne les divers droits sociaux relatifs à votre carrière professionnelle. Ce compte est ouvert lorsque vous exercez une activité pour la première fois et vos droits restent accessibles jusqu’à sa fermeture. Par ailleurs, vous conservez vos droits quels que soient les changements d’emploi ou de statut.

Le CPA rassemble trois dispositifs importants, à savoir le compte personnel de formation (CPF), le compte professionnel de prévention (C2P) et le compte engagement citoyen (CEC) utilisé pour toutes les activités relevant du bénévolat.

L’intérêt de ce système

Le principal atout du compte personnel d’activité est de vous permettre d’accéder facilement sur l’adresse moncompteactivite.gouv.fr à vos droits en matière de formation. Il vous donne également la possibilité de faire le lien entre vos compétences professionnelles et celles acquises en réalisant des activités en tant que bénévoles. Il assure également une continuité pour vos droits sociaux tout au long de votre carrière professionnelle.

Le CPA a aussi pour fonction de donner un capital formation aux jeunes sans diplômes et de favoriser les possibilités de formation à destination des personnes peu qualifiées. Enfin, il offre une véritable reconnaissance aux activités bénévoles via le compte d’engagement citoyen.

Les personnes concernées

Le compte personnel d’activité fonctionne sur un principe d’universalité puisqu’il est accessible pour tous les actifs en France. Il est disponible à la fois pour les salariés du secteur privé, les travailleurs indépendants, les fonctionnaires ainsi que pour les demandeurs d’emploi.

Le CPA peut être ouvert à partir de 16 ans (voire de 15 ans pour les personnes suivant un apprentissage) pour toutes les personnes exerçant un travail ou à la recherche d’un emploi.

Depuis le lancement de ce dispositif au 1er janvier 2017, les salariés du privé et les fonctionnaires peuvent bénéficier de l’ouverture d’un compte. Le système a été élargi par la suite aux travailleurs indépendants, aux artistes-auteurs et aux personnes exerçant une profession libérale dès le 1er janvier 2018.

Le fonctionnement du compte personnel d’activité

Le CPA peut être géré de la manière dont vous le souhaitez à partir du site moncompteactivite.gouv.fr. Vous pouvez consulter sur cette plateforme l’ensemble de vos droits.

Vous avez également la possibilité d’être conseillés dans l’utilisation de votre droit à la formation en vous mettant en relation avec Pôle Emploi (pour les demandeurs d’emploi), l’APEC (pour les cadres) ou les FONGECIF (pour les autres salariés).

Avec la réforme de la formation en France entrée en vigueur au 1er janvier 2019, le compte personnel de formation et le compte engagement citoyen ont évolué. Désormais, ces deux dispositifs sont crédités en euros à la place des heures. Un taux de conversion standard a été mis en place dans ce but (15 euros par heure CPF, 12 euros par heure CEC). La réforme du CPF simplifie la formation des salariés et des demandeurs d’emploi, avec la possibilité de financer un grand nombre de formations.

Le compte personnel d’activité peut être facilement mobilisé pour améliorer vos compétences en langue. En prenant contact avec un centre Wall Street English, vous pourrez trouver une formation adaptée à votre niveau. Il s’agit d’un excellent moyen pour financer des cours d’anglais en vue de passer un examen reconnu dans le monde professionnel.