Aller au contenu principal

La gestion du CPF par les OPCO et la Caisse des dépôts

Réforme et gestion du CPF

Initiée depuis le 1er janvier 2019, la réforme du Compte Personnel de Formation entraîne de nombreux changements. La gestion du financement des formations éligibles, confiée aux OPCO durant une période de transition, va ensuite revenir à la Caisse des dépôts. Voici un récapitulatif des informations importantes se rapportant à ces organismes.

Le rôle des OPCO/OPCA

Jusqu’en 2018, la prise en charge des demandes de formation était faite par les organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA). Au nombre de 20, ces OPCA ont été remplacés depuis le 1er avril 2019 par les opérateurs de compétences (OPCO), qui ne sont plus que 11.

Qu’est-ce qu’un OPCO ?

Les OPCO correspondent à des regroupements de branches professionnelles selon les différents secteurs. Ce sont ces organismes qui ont été mandatés pour gérer les demandes de formation via le CPF durant une période de transition pour l’année 2019.

Dans les faits, c’est donc auprès des OPCO que les personnes souhaitant faire valoir leur droit à la formation doivent adresser leurs demandes de financement. Les OPCO sont habilités à prendre en charge les dossiers réceptionnés avant le 30 novembre 2019, pour des formations débutant en janvier 2020. La prise en charge des dossiers est effectuée selon les règles définies par le conseil d’administration de chaque OPCO. Les opérateurs de compétences verront leur mandat de gestion s’achever au 1er décembre 2019 : le relai sera pris alors par la Caisse des dépôts et consignations.

La prise en charge du CPF par la Caisse des dépôts

La réforme du Compte Personnel de Formation entrera pleinement en vigueur à partir du 1er décembre 2019. À cette date, l’instruction comme le financement de tous les nouveaux dossiers CPF seront faits par la Caisse des dépôts. Il s’agit d’un changement important, qui vise à un fonctionnement simplifié pour toutes les personnes titulaires d’un Compte Personnel de Formation en France.

Pour l’ensemble de l’année 2020, les opérateurs de compétences continueront encore à collecter les contributions des employeurs pour la formation professionnelle. Au 1er janvier 2021, ils seront remplacés dans cette tâche par l’Urssaf.

La gestion du CPF sera à la charge de la Caisse des dépôts et consignations pour toutes les demandes de formation transmises après le 30 novembre 2019.

Cette modification s’accompagnera d’une autre nouveauté avec la mise en ligne, le 21 novembre 2019, du nouveau site Moncompteformation. Toutes les démarches propres au choix d’une formation et à la réalisation d’un dossier de demande de financement seront à faire sur cette nouvelle plateforme. Enfin, pour tout ce qui touche à la gestion des abondements, la Caisse des dépôts assurera également cette fonction à partir de 2020, en lien avec les entreprises et les différentes branches professionnelles.

Le lancement de l’application mobile CPF

La dernière étape de la réforme de la formation en France consiste à la mise en place prochaine d’une application dédiée au Compte Personnel de Formation. Elle sera accessible au plus grand nombre dès le 1er décembre 2019 au plus tard.

Toutes les démarches correspondant aux formations éligibles pourront être réalisées soit sur le nouveau site Moncompteformation, soit en utilisant cette application depuis votre smartphone. Ces deux plateformes vous donneront la possibilité de comparer les offres de formations disponibles, d’effectuer les modalités d’inscription et de payer l’organisme sélectionné.

Le nouveau site comme l’application CPF serviront à mettre en relation, bien plus facilement qu’aujourd’hui, les personnes disposant d’un Compte Personnel de Formation et les établissements proposant des formations éligibles au dispositif. Dans le cas de ces deux plateformes, c’est là encore la Caisse des dépôts qui supervisera la gestion des demandes de formation et s’assurera du sérieux des organismes sélectionnés pour suivre les différents cours accessibles.

Pour les personnes souhaitant suivre une formation, en anglais notamment, avec le CPF, l’application mobile et le nouveau site Moncompteformation sont essentiels. Il est possible également d’obtenir de plus amples informations sur les cours d’anglais éligibles en passant par un établissement agréé comme les centres Wall Street English.