Réussir son expatriation

DOSSIER : COMPRENDRE ET REUSSIR SON EXPATRIATION

S'expatrier n'est pas chose facile. C'est pourquoi il est important de bien s'y préparer, afin de mettre toutes les chances de son côté et réussir au mieux son expatriation. Il convient donc de réfléchir minutieusement à tous les aspects : pays, secteur d’activité, statut d’expatrié.

Dans quel pays s'expatrier ?

Avant de s'expatrier, il est important de choisir le pays qui correspond parfaitement à votre souhait d'évolution professionnelle. Il faut savoir que certains pays, auxquels vous ne pensez peut-être pas, pourraient vous offrir de meilleures opportunités que votre choix initial.

Des pays disposant d’une bonne perspective économique ne sont pas, en effet, forcément stables politiquement, ce qui risque de poser des problèmes une fois sur place. Néanmoins, les pays asiatiques, tels que l'Indonésie, les Philippines ou encore le Sri Lanka, offrent des contextes économiques intéressants. Quant à l'Amérique latine, elle a un taux de croissance économique stable grâce à ses accords commerciaux avec la France. En Europe, il vous sera en outre possible de trouver un emploi rapidement, en Allemagne, Autriche, Norvège et au Royaume-Uni.

Quels sont les secteurs porteurs ?

Certains secteurs sont plus prisés à l'étranger que d'autres. En effet, les filières d'excellence de la France, comme l'hôtellerie, le luxe et l'ingénierie, y sont très demandées, tout comme le tourisme, le commerce et la grande distribution.

Par ailleurs, chaque pays a des filières plus dynamiques que d'autres : il est donc judicieux de les connaître pour savoir où vous devez vous diriger. Ainsi, en Europe, les métiers les plus recherchés se trouvent dans le tourisme, l'informatique et l'hôtellerie-restauration. L’Amérique du Nord recrute tout particulièrement dans les métiers de la gestion, communication et santé. Quant à l'Amérique du Sud, le secteur éducatif est fortement porteur. Enfin, en Asie, on recrute essentiellement l'élite française, et ce dans tous les secteurs.

Quel statut en tant qu'expatrié ?

Il existe différents statuts et contrats de travail de l'expatrié. Il est donc important d’être bien au fait du statut qui sera le vôtre, car l'expatriation vous fera automatiquement perdre le bénéfice du régime français de sécurité sociale. Une fois parti, vous relèverez en effet de la couverture sociale de votre nouveau pays d'accueil.

Le Français, cancre en anglais ?

Selon EF Education First, la France se classe 37e sur 70 pour son niveau d'anglais. Ce constat est désastreux puisqu'elle est la dernière sur tous les pays d'Europe. Or, avoir une parfaite maîtrise de l'anglais est un point essentiel puisque cela permet d'ouvrir de nombreuses perspectives professionnelles, à l'étranger comme en France. Il est par conséquent capital d'avoir de très bonnes notions, si vous souhaitez vous expatrier, quel que soit le pays. Wall Street English peut vous accompagner dans cette démarche par le biais de différentes formations intensives en anglais.