L’anglais pour trouver un emploi en France ?

DOSSIER : L’ANGLAIS : LA CORDE QUI MANQUE A VOTRE ARC POUR RETROUVER UN EMPLOI

Entre deux candidats aux parcours identiques, c’est bien souvent à celui qui saura traiter avec des partenaires, des fournisseurs, des sous-traitants et des clients internationaux, qu’il sera donné la préférence.

L’anglais, une langue qui fait la différence

Malheureusement, en France, l’enseignement de l’anglais à l’école n’a jamais permis de devenir bilingue. Ce défaut se ressent particulièrement chez les cadres, dont les études supérieures n’ont pas été des études de langues ou en tourisme, et qui ont du mal à trouver un emploi dans une grande structure ou une enseigne multinationale.

En effet, on estime que 80 % des cadres doivent maîtriser la langue anglaise dans l’exercice de leur activité professionnelle. Or, une enquête récemment orchestrée par Cadremploi et 1to1 English a démontré que 47 % des cadres redoutaient d’avoir à s’exprimer en anglais, tant ils jugeaient leur niveau mauvais.

Si vous êtes au chômage, profitez donc de cette période pour suivre une formation, qui vous permettra de prendre l’ascendant sur vos « concurrents », le jour du recrutement. Par la suite, vous n’en serez que plus à l’aise dans votre fonction : vous serez serein en cas de déplacement à l’étranger, vous pourrez même éventuellement être candidat à une mutation internationale…

Consultez nos fiches d'anglais prévues pour vous aider dans votre carrière professionnelle : passer un entretien en anglais, rédiger une lettre de motivation, mener une réunion avec des interlocuteurs anglophones...

Les secteurs où l’anglais est une nécessité

Selon les secteurs d’activité, ne pas parler anglais peut s’avérer un véritable frein à l’embauche.

En effet, nombre de structures ont des clients à l’international qui sont, a minima, anglophones. Il faut dire que l’anglais est la langue officielle de 75 pays, ce qui représente 2 milliards de personnes !

Ajoutez-y ceux qui la parlent en tant que langue étrangère et vous comprendrez pourquoi c’est la langue qui fédère le plus, dans des secteurs tels que l’informatique, la téléphonie et toutes les technologies, le commerce, les sciences, l’industrie ou encore la mode.

L’anglais est également la langue la plus utilisée sur Internet : environ 80 % des données qui s’y trouvent sont à traduire ! À une époque où les temps de transport des informations et des personnes sont réduits, où mondialisation et globalisation des échanges et des partenariats sont une réalité, les entreprises tournées vers l’avenir sont nécessairement portées à recruter du personnel anglophone. Même en bas de l’échelle. Car si parler anglais n’est pas une compétence absolument nécessaire pour le poste auquel vous postulez aujourd'hui, ce le sera peut-être au cours de votre carrière : votre évolution professionnelle dans les années à venir dépend donc peut-être de la formation à laquelle vous allez vous inscrire aujourd'hui.

C’est le moment ou jamais d’acquérir cette compétence !