Aller au contenu principal

Guide pour faire un V.I.E à l’étranger : comment et pourquoi ?

Bannière blog
05
Oct
2021

Volontariat International en Entreprise (VIE) - Partir à l'étranger

 

Faire un V.I.E et acquérir de l’expérience professionnel à l’étranger

Jeune diplômé désirant travailler à l’étranger ou acquérir de l’expérience professionnelle à l’international ? Alors le Volontariat international en entreprise est fait pour vous !

Embarquez en tant que Volontaire au sein d’une entreprise française à l’étranger et profitez d’une expérience internationale unique et enrichissante, en pleine immersion dans le pays de votre entreprise.

Qu’est-ce que le Volontariat international en entreprise ?

Le Volontariat international en entreprise, ou V.I.E, permet à des jeunes entre 18 et 28 ans d’effectuer une expérience professionnelle à l’étranger dans une entreprise française agréée par Business France, pour une durée entre 6 et 24 mois.

C’est un service civique mis en place par l’Etat Français afin de stimuler l’activité professionnelle des jeunes à l’international. Les missions proposées touchent au domaine de la culture, de l'environnement ou de l’humanitaire. En outre, le volontaire est sous la protection de l’Ambassade de France et encadré par Business France sur toute la durée de la mission en V.I.E.

Un Volontariat International : pour qui ?

Pour être volontaire international, il vous faudra remplir quelques conditions :

  • Avoir entre 18 et 28 ans ;
  • Être français ou ressortissant de l’Espace économique européen (EEE) ;
  • Avoir été recensé et passé sa journée de défense et de citoyenneté ;
  • Jouir de ses droits civiques et justifier d’un casier judiciaire vierge.

D’autres conditions peuvent être exigées selon le pays de destination (diplôme, connaissance de la langue ou expérience professionnelle, par exemple.).

Devenir Volontaire international

Pour devenir Volontaire international, il faudra préparer un CV et se munir d’un numéro identifiant défense si vous êtes ressortissant français ou binational français de moins de 28 ans. Ensuite, il vous faudra postuler aux différentes missions publiées sur le site du CIVI. Une fois sélectionné, l’organisme ou l’entreprise transmet le dossier à Business France pour procéder à la validation. Enfin, il faudra faire une visite médicale un mois avant le début de la mission. Si des vaccinations sont nécessaires dans le pays d’affectation, il faudra aussi se mettre à jour.

Quelles sont les indemnités perçues par un Volontaire en VIE ?

En tant que Volontaire, vous ne touchez pas de salaire au sens strict du terme, mais des indemnités liées à votre mission. Elles servent à compenser un volontaire pour sa mission et ne sont pas assujetties à l’impôt sur le revenu en France, à la CSG et à la CRDS.

Les indemnités sont composées de deux variantes :

  • Une indemnité mensuelle fixe commune à toutes les destinations en VIE. Elle s’élevait à 723,99€ en 2020.
  • Une indemnité géographique liée à la destination de votre mission. Le montant dépend du coût de la vie sur place, de l’éloignement géographique ou encore de l’évolution du taux de change.

Les indemnités des V.I.E sont généralement suffisantes pour vivre correctement à l’étranger.  Attention, ce dispositif n’est pas cumulable avec des études ou un autre job. Néanmoins, dans certains cas, il peut compter comme stage de fin d’études, une aubaine pour acquérir de l’expérience professionnelle et son diplôme !

Pourquoi faire un V.I.E à l’étranger ?

Un Volontariat international en entreprise est l’opportunité parfaite pour acquérir une expérience professionnelle à l’étranger, ce qui peut être un véritable tremplin pour votre carrière à l’international ou vos expériences à venir ! De plus, les missions V.I.E sont généralement dédiées aux profils de jeunes diplômés à la recherche d’un premier emploi à l’étranger.

Près de 120 pays accueillent actuellement des V.I.E. C’est l’occasion unique de travailler à l’étranger dans le cadre sécurisant d’une entreprise française. A la fin des missions, le taux d’emploi des jeunes est de 94%. En outre, vous pourrez faire valoir vos acquis grâce à une attestation d'accomplissement du V.I.E délivrée par Business France.

Avantages du VIE

Les avantages sont nombreux. En plus de ceux déjà cités, une mission en V.I.E permet de développer un véritable réseau professionnel. Le contrat est entièrement négocié et la rémunération est prédéfinie par Business France. A cela s'ajoutent la couverture santé, les transports et parfois le logement sur place.

Certains pays proposent une indemnité très attractive et avantageuse par rapport aux contrats locaux. De plus, bien que vous ne cotisez pas pour votre retraite, les trimestres seront validés pendant votre mission à l’étranger.

Enfin, c’est l’opportunité de s’immerger complètement dans la culture du pays, d’améliorer ses compétences linguistiques et d’optimiser ses chances de trouver un travail après sa mission.

Inconvénients du VIE

Il convient cependant de préciser que le programme conserve quelques inconvénients. Premièrement, si l’indemnisation peut être élevée dans certains pays, elle est souvent inférieure au salaire moyen d’un jeune diplômé sortant de Master, en comparaison avec un contrat local dans les pays plus développés. De plus, même si la mission en V.I.E est un peu plus valorisée qu’un stage, ce n’est pas considéré comme un véritable poste et les responsabilités sont souvent moindres. Enfin, avec un contrat en V.I.E, les trimestres retraites sont comptabilisés mais pas vos droit à l’assurance chômage. Cela signifie que suite à votre mission, vous ne toucherez aucune allocation pôle emploi.

Enfin, on ne peut partir qu’une fois en mission, raison supplémentaire pour profiter entièrement de cette expérience unique à l’étranger !

Ces informations sont nécessaires avant de partir en volontariat à l’étranger. Toutefois, cela reste une expérience particulièrement enrichissante et humaine, offrant de nombreux avantages.

Quelles restrictions en 2021 ?

La sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne en janvier 2021 a provoqué des changements dans les modalités de voyage et de travail en Angleterre. A la date d’août 2021, de nombreux aspects concernant le V.I.E restent encore inconnus. Ce qui est sûr néanmoins c’est que les candidats britanniques ne pourront plus postuler à un V.I.E, n’étant plus issus de l’Espace Economique Européen.

Depuis le 1er janvier, le Royaume-Uni a mis en place un système d’immigration à point. Afin d’obtenir un visa de travail, il faut cumuler jusqu’à 70 points. Cependant, un V.I.E ne permet pas à ce jour d’obtenir un visa approprié. Les affectations en V.I.E seront perturbées jusqu’à la négociation d’un titre de séjour approprié.

En outre, tous les pays connaissent en ce moment une pandémie mondiale qui impacte les déplacements. Il est toujours possible de faire un Volontariat International pendant la crise sanitaire de la Covid-19 mais cela dépendra du pays de destination. En effet, certains pays sont fermés et n’accueillent donc pas de V.I.E.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de Business France pour plus d’informations ! Enfin, s’il est difficile de partir au Royaume-Uni, il est toujours possible de faire son V.I.E en Irlande ou dans un autre pays anglophone, les possibilités sont multiples alors n’hésitez plus !