Aller au contenu principal

Les accents anglais, comment s’y retrouver ?

deux personnes dans un bus anglais
29
Sep
2021

Les accents anglais, comment s’y retrouver ?

Apprendre l’anglais, c’est aussi apprendre des anglais. De nombreux accents anglais existent. Et avec ces accents, les particularités des intonations et même du vocabulaire. En effet, il n’y a pas seulement un accent américain ou britannique, mais aussi l’accent de Californie, du Sud, de New York, du Pays de Galle, d’Irlande, etc. Comment donc s’y retrouver dans cette myriade d'accents, comprendre ce que l’on nous dit et se faire comprendre ? Vue d’ensemble sur quelques accents anglais et leur particularité.

L’accent d’Oxford

Commençons notre tour des accents anglais avec les accents que l’on peut rencontrer au Royaume Uni, dont l’accent d’Oxford. Sans doute l’accent le plus réputé et l’un des plus simples à comprendre pour les français.

C’est l’accent utilisé par les personnalités politiques, les présentateurs à la télévision. Aussi surnommé Received Pronunciation, on considère cet accent comme la norme de prononciation de l’accent britannique. Historiquement, c’était l’accent de l’élite, des intellectuels, de l’aristocratie.

L’accent d’Oxford a émergé vers la fin du XVIIIe siècle. Il provient de la région située entre Londres, Oxford et Cambridge. Il est considéré comme clair et élégant, articulé distinctement et fluide. Beaucoup d’habitants anglophones n’utilisant pas cet accent le considèrent comme étant froid, distant voire même arrogant.

On le retrouve souvent dans des séries télévisées impliquant des personnages d’un milieu social aisé comme Downton Abbey.

L’accent cockney

A l’inverse, l’accent cockney est l’accent populaire dans le sens où on l’attribue généralement à la classe ouvrière de Londres et ses alentours. On l’appelle aussi “l’accent des chauffeurs de taxi”, accent haut en couleur et réputé difficile à comprendre dû aux nombreuses contractions, aux sons omis (commes les sons [t], [h], [th]) doublés d’un vocabulaire parfois compliqué à comprendre pour un français. L’une des caractéristiques du cockney est sa tendance à substituer des mots pour les faire rimer, également appelé le cockney rhyming slang. A titre d’exemple si on vous demande :

  • Can someone get me a dog and bone?

Il ne vous est pas demandé d’apporter un chien et un os. On vous demande en réalité un téléphone. Telephone rime avec bone donc telephone est ici substitué par dog and bone.

Un autre exemple est :

  • I’m having a butchers.

Là encore, la personne n’est pas en train d’avoir un boucher. On essaie de vous dire “I’m having a look” parce que cela rime avec le “butcher’s hook” (le crochet du boucher). C’est néanmoins une manière de parler un peu désuète qui est maintenant utilisée lors de plaisanterie. Vous pouvez même créer votre propre cockney rhyming slang si vous le désirez !

L’accent écossais

Comme pour l’accent britannique, il est difficile de parler d’un accent écossais dans le sens où il y a beaucoup d’accents en Ecosse.

Quand on parle d’accent écossais, on se réfère souvent à des accents comme celui de Gerard Butler dans ses films ou David Tennant dans Doctor Who. C’est un accent qui reste encore assez compréhensible. Tous ne le sont pas et même les anglais britanniques éprouvent des difficultés à comprendre certains accents écossais. 

En plus de l’accent s'ajoutent des particularités de langages comme l’ajout du suffixe “-ie”  a certain mot pour exprimer la petitesse. Ainsi “lad” devient “laddie” pour jeune garçon, par exemple. 

L’accent irlandais

Au même titre que l’accent écossais, il n’existe pas qu’un seul accent sur l’île d’émeraude. Les différences se font ressentir entre les régions et même les villes. Mais n’annulez pas votre vol pour l’Irlande tout de suite si vous craignez de ne pas comprendre les habitants ou de ne pas pouvoir vous exprimer. Certaines particularités sont à peu près communes à “l’accent irlandais”.

Souvent le “th” anglais tombe en début de mot et est simplement prononcé [t]. Il en va de même pour le ‘g’ à la fin des mots en ‘-ing’. Vous direz donc “mornin’ “ à la place de “morning”.

L’accent de Boston

Quittons les îles Britanniques pour rejoindre les Etats-Unis pour notre tour des accents anglais, avec en premier, l’accent de Boston, ou de la Nouvelle Angleterre.

On le considère comme un mélange très bien dosé entre l’anglais britannique et l’anglais américain. C’est sans doute l’accent le plus facile à comprendre pour les français avec l’accent d’Oxford. Il n’est pas spécialement rapide et la diction est claire, ce qui permet de bien décortiquer les mots et les phrases. On retrouve cet accent chez de nombreuses personnalités politiques américaines éduquées dans la région de Harvard and Yale.

L’accent texan

Continuons notre tour des accents anglais avec cette fois, le sud des Etats-Unis, que l’on appelle aussi l’accent du Texas. C’est un accent sans doute fortement influencé par l’espagnol dû aux attaches avec le Mexique et au nombre de locuteurs natifs espagnol dans cette partie des Etats-Unis.

Néanmoins, si l’accent est différent de l’accent de Boston et que la prononciation texane est assez spécifique, ce n’est pas un accent aussi incompréhensible que beaucoup le pensent et avec un peu d’écoute vous réussirez à le comprendre. Toutefois, des expressions et locutions typiques de la région pourront vous surprendre. 

Si on vous dit : 

Hey y’all, I’m fixing to go to the beer store y’all want anything?

Ici “y’all” est une forme contractée très courante de “you” et “all” pour s’adresser à tout un groupe. et “Fixing to” signifie “être sur le point de faire quelque chose''. Donc cette locution veut simplement dire “hey tout le monde, je vais au magasin de bières, vous voulez quelque chose ?”

L’accent de Nouvelle Zélande

L’accent néo-zélandais, ou des “kiwis” a des origines multiculturelles (maories et britanniques). Ce n’est pas toujours un accent facile à comprendre mais avec un peu d’entraînement et d’écoute régulière, vous le comprendrez facilement. 
Il aurait même été élu accent le plus sexy du monde par les lecteurs du Big seven travel en 2019. Qu’attendez vous pour vous rendre en Nouvelle-Zélande ?

L'accent indien

Surpris de le trouver dans cette liste ? Détrompez vous l’anglais est une des langues officielles en Inde. Néanmoins c’est un anglais complètement différent de ceux cités précédemment. La grammaire est souvent simplifiée, l’accent chantant, guttural et accompagné d’une gestuelle spécifique, notamment des mouvements de tête.

Des vidéos et de l’écoute vous permettront de mieux comprendre l’accent indien et de vous faire comprendre par eux. 

Apprendre à comprendre et parler les accents anglais

De nombreux autres accents anglais existent comme l’accent californien, australien, valley girl, gallois etc. tous avec leur particularité, leurs idiomes et locutions spécifiques.

C’est ce qui rend la langue anglaise si riche.

l n’est pas nécessaire de reproduire exactement un accent pour vous faire comprendre mais avoir pu l’étudier un peu en amont avant de partir est conseillé. 

Le meilleur moyen pour comprendre et utiliser un accent est d'écouter et de pratiquer.

A Wall Street English, nous proposons des formations essentiellement basées sur l’écoute et la pratique de la langue. Vous pouvez aussi lire nos fiches sur l’accent anglais britannique ou américain afin d’avoir quelques tips pour entraîner votre prononciation et votre oreille.

Vous êtes maintenant prêt à partir à la découverte des cultures de tous ces pays anglophones, à vous laisser enchanter ou surprendre par leur langue et même leur faire partager votre propre accent !