Aller au contenu principal

Interview : Papa, j'ai décidé d'apprendre l'anglais avec ma fille

Lili Rose et Vincent, stagiaires à Wall Street English Marseille
22
Jun
2020

Vincent et Lili Rose sont père et fille. Ensemble, ils ont décidé de suivre une formation au centre Wall Street English de Marseille. Voici comment ils vivent cette expérience.

  • Cette formule représente plus d’avantages que d’inconvénients car je n’ai pas besoin de me déplacer. C’est un gain de temps énorme. Vincent (père)

INTERVIEW 

Je vois que vous vous êtes tous deux inscrits avec un mois d’écart, quelle a été votre motivation / vos projets pour décider d’améliorer votre niveau d’anglais ?

Lili Rose (fille)
: L’anglais est une langue universelle, c’est important pour moi car je ne souhaite pas continuer à vivre en France plus tard. Cela me permettrait de communiquer et travailler à l’étranger. L’idéal serait la Suède.

Vincent (père) : L’anglais est une langue importante car j’aimerais pouvoir repartir travailler à l’étranger. J’ai eu l’opportunité de travailler au Cameroun dans le passé. L’anglais fait partie des pré-requis pour travailler dans un pays non-francophone. D’un point de vue personnel, cela me permet de comprendre des vidéos de musique en anglais.

 

Comment se sont passés vos cours à distance ?

Lili Rose
: J’ai eu des cours par Skype et Zoom qui se sont très bien passés.

Vincent : J’ai eu une dizaine d’Encounters et Complementary Classes. J’ai adoré.

 

Qu’avez-vous pensé de la plateforme de cours en ligne ?

Vincent
: Au début c’était génial, puis j’ai du faire un re paramétrage technique à l’aide du centre. C’était convivial. Il y avait un super débit pendant les cours. Pour moi, cette formule représente plus d’avantages que d’inconvénients car je n’ai pas besoin de me déplacer. C’est un gain de temps énorme.

 

Lili Rose, vous avez suivi des complementary classes en visio, qu’en avez-vous pensé ?

C’était très bien. C’est plus dynamique qu’un cours seul.

 

Quel est ce petit truc en plus qui vous fait aimer Wall Street English ?

Lili Rose :
J’aime beaucoup le principe de la série. Cela permet de continuer le suivi lors de l’apprentissage.

Vincent : Il y a une grande cohérence sur les multimédias entre les thématiques et le workbook. Les leçons sont répétitives. On sent que la méthode est réfléchie.
On sent que si on suit on va pouvoir y arriver. La méthode donne confiance.

 

Parlez-nous d'un cours qui vous a particulièrement intéressé.

Vincent
: Je me souviens d’un cours avec une enseignante américaine. J’avais beaucoup aimé l’énergie durant ce cours. Nous n’étions que trois personnes, mais c’était super. Je me souviens également d’un autre cours durant lequel nous n’étions que deux. Nous avions tous deux le même profil. Le changement de prof montre que c’est « open ». Les méthodes d’enseignement sont bien variées, mais complémentaires. Tous les profs ont leur recette. Je préfère les complementary class. Je me souviens particulièrement d’une leçon durant laquelle nous étions revenu au papier sur un support Cambridge. C’était super.

Lili Rose : J’ai également pu participer à un cours durant lequel nous étions trois students. Je me souviens particulièrement de ce cours de part sa dynamique.

 

Propos recueillis par Mélissa Scotto.

 

Vous aussi tentez l'expérience ! Chaque stagiaire à Wall Street English peut faire bénéficier ses proches d'un tarif préférentiel ou d'un niveau gratuit.

Pour en savoir plus