Aller au contenu principal

La fête américaine de Thanksgiving

La fête américaine de Thanksgiving
01
Oct
2018

FÊTE DE THANKSGIVING

Nichée au coeur de l’automne, Thanksgiving est une des fêtes préférées des américains. Avec son folklore reconnaissable entre tous, la fête de Thanksgiving célèbre, le dernier jeudi du mois de novembre

L’ORIGINE DE LA FÊTE DE THANKSGIVING

A l’origine, Thanksgiving ou « l’Action de grâce » est une fête chrétienne durant laquelle on remerciait Dieu des bonheurs que l’on avait pu recevoir pendant l’année.

La fête de Thanksgiving telle qu’elle est célébrée aujourd’hui aux Etats-Unis trouve son origine au début du XVIIès dans la colonie de Plymouth, au Massachussets. Thanksgiving commémore le premier hiver en Amérique des colons anglais de Plymouth, arrivés en 1621 sur le célèbre Mayflower. L’hiver très rude emporta plus d’une centaine de colons.

Les pèlerins durent leur survie à l’action de deux hommes de la tribu des Wampanoag, Squanto et Samoset qui leur apprirent à pêcher, à chasser et à cultiver le maïs. En remerciement de cette aide vitale, les colons organisèrent la première Action de grâce, ou « Thanksgiving », lors de laquelle le chef indien Massasoit et quatre ving dix hommes Wampanoag furent invités à partager un repas avec les pèlerins. Ce fut le premier repas de Thanksgiving sur le nouveau monde.

Ce  n’est qu’en 1863 que Abraham Lincoln fait de Thanksgiving une fête nationale, en le fixant chaque année au dernier jeudi du mois de novembre.

LE REPAS TRADITIONNEL DE THANKSGIVING

Thanksgiving est une grande célébration chez les américains. C’est l’occasion pour les familles américaines de se réunir, d’assister à l’une des nombreuses parades organisées dans les villes américaines et le soir, de se réunir autour d’un repas généreux et de rendre grâce pour les bienfaits dont ils ont bénéficié. Au menu, la fameuse dinde de Thanksgiving préalablement farcie, de la purée de patates douces, de la citrouille sous toutes ses formes (soupe, pumpkin pie …), du maïs, de la sauce de canneberge, des haricots verts, de la tarte aux pommes ou aux noix de pécan …

Did you know? Chaque année depuis 1989 une tradition folklorique le président des Etats-Unis gracie une dinde devant les journalistes, qui a la chance de retrouver la liberté. La dinde fait alors la une des médias.

L’AMBIVALENCE DE LA FÊTE DE THANKSGIVING

Pour tous les foyers américains, Thanksgiving n’est pas forcément synonyme de réjouissances. Pour de nombreux natifs américains, cette date commémore le début du « génocide » des peuples américains à la suite des guerres et des maladies qui ont accompagné l’arrivée des colons sur le sol américain. Ainsi chaque année entre 700 et 1200 personnes se réunissent à Plymouth pour le « national day of mourning », le jour de deuil, afin d’enseigner l’histoire de la colonisation des Etats Unis par les colons anglais, du point de vue des amérindiens.

Ainsi Thanksgiving est une fête de très grande importance dans la culture américaine que vous aurez tout le loisir d’apprécier si vous vous rendez aux Etats-Unis à cette période de l’année.