Aller au contenu principal

Visiter Londres : la tour de Londres

London tower
26
Apr
2021

Un peu d’histoire

La tour de Londres (Tower of London), sur la rive nord de la Tamise, a vu sa construction débuter en 1066 à l’occasion de la conquête de l’Angleterre par les troupes de Guillaume le Conquérant. La tour Blanche (White Tower) est érigée à partir de 1078 pour protéger la ville de futures attaques.

 Le château construit alors permet de servir à la fois de palais, de résidence royale et de prison dès le début du XIIe siècle. De nombreux bâtiments sont érigés avec une double enceinte de défense concentrique ainsi que des douves. Jusqu’au XIVe siècle, sous les règnes successifs de Richard Ier, Henri III et Édouard Ier, la forteresse est agrandie et ses défenses développées, notamment avec l’ajout de bastions et de fossés.

Le plan général de la tour et des constructions attenantes ne connaît plus de modifications importantes après cette période. Assiégée plusieurs fois, la tour devient le symbole de la ville et du pouvoir britannique au cours des siècles suivants.

Elle est utilisée principalement comme résidence royale, mais aussi comme atelier pour la frappe de monnaie, armurerie et ménagerie. Elle abrite les archives publiques et sert de prison d’État durant le règne des Tudor. Depuis 1971, la tour abrite également les joyaux de la Couronne britannique.

 

Les lieux à voir sur place

L’ensemble du site compte aujourd’hui une superficie d’environ cinq hectares. De nombreux endroits sont à visiter, en récupérant à l’entrée un plan des différents bâtiments pour pouvoir vous repérer plus facilement. Vous n’êtes pas obligé de suivre un itinéraire particulier et pouvez-vous balader librement. Voici une présentation des principaux endroits que vous aurez l’occasion de visiter.

La tour Blanche (White Tower) est le principal donjon du monument. Résidence de Guillaume le Conquérant, elle devient ensuite une prison. On y retrouve à présent la chapelle Saint-Jean et l’armurerie royale contenant une impressionnante collection d’armes et d’armures.

Plusieurs tours secondaires de la forteresse ont revêtu une fonction militaire, pour servir de prison ou intégrer le système de défense du château. On peut citer à ce titre la tour du Sel (Salt Tower), la tour Beauchamp (Beauchamp Tower) datant du XIIIe siècle, la tour Sanglante (Bloody Tower) et la tour de la Cloche (Bell Tower).

La tour Saint-Thomas (St Thomas’s Tower) abrite une reconstitution des appartements du roi Édouard Ier. Dans la tour Verte, un monument commémoratif des exécutions qui y ont été perpétrées est à voir.

L’ancienne caserne Waterloo sert de lieu d’exposition pour les fameux joyaux de la Couronne, qui comptent notamment le plus gros diamant au monde. Le musée des Fusiliers royaux est aussi à visiter pour en apprendre plus sur l’histoire des corps d’infanterie britanniques.

Deux autres lieux sont à découvrir enfin avec le chemin de ronde entouré de remparts, offrant une superbe vue sur le site, et les volières abritant les corbeaux de la tour.

 

Organiser votre visite à l’avance

Il est recommandé de préparer votre visite de la tour de Londres. En effet, le site étant très populaire, il peut être difficile d’accès lors des périodes d’affluence. Les vacances d’été et les week-ends sont les plus prisés par les touristes.

 En vous rendant sur place le matin, dès l’ouverture si possible, vous pourrez éviter les files d’attente. En raison des nombreux lieux à voir sur place, il est préférable de prendre une demi-journée complète pour votre visite. Tables et bancs sont disponibles à l’extérieur pour pique-niquer.

Concernant les horaires, la tour est ouverte du 1er mars au 31 octobre entre 9 h et 17 h 30 du mardi au vendredi, et de 10 h à 17 h 30 le week-end. Attention, pendant les horaires d’hiver, du 1er novembre au 28 février, le site ferme ses portes à 16 h 30.

 

Une visite guidée incontournable

Pendant que vous serez sur place, ne passez pas à côté de la visite guidée (comprise dans le prix d’entrée). D’une durée de 45 minutes, une nouvelle visite débute toutes les demi-heures. Vous en apprendrez plus sur l’histoire de la tour, ses salles principales et ses parties extérieures.

La visite est assurée par l’un des 38 Yeoman Warders servant de gardiens à la tour de Londres, un corps de garde instauré en 1485, reconnaissable à l’uniforme Tudor bleu et rouge. Avec humour et pédagogie, de nombreuses anecdotes relatives à l’histoire du site vous seront racontées à cette occasion.

 

Des évènements à ne pas rater

La visite de la tour est marquée par plusieurs activités atypiques. On peut citer la cérémonie des clés, l’accès à la patinoire entre fin novembre et début janvier ou la possibilité de suivre une visite guidée de nuit.

Enfin, tout au long de votre visite, vous pourrez apprécier la performance de nombreux comédiens en costumes d’époque. A travers plusieurs reconstitutions et spectacles, ils redonnent vie à ce lieu d’exception.

Forte d’un extraordinaire patrimoine historique, la ville de Londres ne manque pas de lieux à visiter durant un séjour en Grande-Bretagne. Un autre monument à découvrir en priorité est le Palais de Westminster, siège du Parlement du Royaume-Uni, sur la rive nord de la Tamise.